17 Août

L’UDC et les partis bourgeois se moquent du peuple !

Le Parti socialiste condamne avec virulence la diminution des réductions de prime annoncée ce matin par le Conseil-Exécutif. La majorité bourgeoise démontre ainsi son mépris de la volonté pourtant clairement exprimée par le peuple voici moins de deux ans.

Avec de nombreux partenaires, le PS avait en effet lancé un référendum couronné de succès contre les réductions que les mêmes partis avaient voulu imposer en 2015. Le 28 février 2016, citoyennes et citoyens avaient clairement rejeté cette mesure éminemment antisociale.

En prétendant économiser 26 mios dans le domaine des réductions de primes, la majorité bourgeoise démontre combien elle fait peu de cas de la volonté du peuple. A l’heure où se multiplient les signaux annonçant de nouvelles hausses de primes pour l’an prochain, la mesure présentée ce matin est particulièrement malvenue. Elle frappera particulièrement les familles, alors même qu’un sondage réalisé récemment démontre que 40% d’entre elles estiment ne plus pouvoir supporter une hausse de leurs primes d’assurance-maladie.

Les élus socialistes au Grand Conseil combattront avec la dernière énergie cette mesure profondément injuste, prise au mépris de la volonté du peuple.