17 Sep

Une nouvelle ère pour le Jura bernois

Ce dimanche 17 septembre 2017 marque la fin d’une histoire et ouvre une ère nouvelle pour notre région. Avec le vote simultané des communes de Belprahon et de Sorvilier dont les citoyennes et citoyens ont refusé le transfert de leur commune respective dans le canton du Jura s’achève le volet politique et institutionnel de la lancinante Question jurassienne.

Le Parti socialiste du Jura bernois (PSJB) se félicite de la volonté des ayants droit au vote des deux communes de maintenir leur destinée dans le canton de Berne. La minorité francophone se trouve renforcée dans son choix du 24 novembre 2013. Et le vote de Moutier n’a pas ébranlé les convictions des partisans du canton de Berne.

Les institutions cantonales bernoises, majoritairement germanophones, se trouvent elles récompensées de l’écoute et de l’attention portée à ses concitoyennes et concitoyens «welsches». A ce titre, le canton de Berne, en acceptant d’entrer dans un processus pacifique de règlement de conflit, a été exemplaire. On ne le dira jamais assez.

Le PSJB se réjouit que ce que l’Histoire retiendra comme la Question jurassienne se termine sur le plan politique. Le traitement de cet épineux épisode de l’histoire de la région a pris de trop nombreuses années à se résoudre. Investissons-nous, nous, gens de gauche, dès à présent pour défendre les acquis sociaux, pour renverser la majorité bourgeoise du Conseil exécutif et du Grand Conseil qui menacent à bien des titres, notamment dans le projet de budget 2018, les plus faibles de notre canton.

De nombreux défis se dressent devant nous, non pas comme des obstacles mais comme des opportunités pour affirmer notre identité, plurielle, pour notre développement économique, touristique, pour notre place dans le monde de la formation romande, pour le pont que nous représentons entre les deux côtés de la frontière linguistique. En disant «Oui» à Berne, Belprahon et Sorvilier ont dit merci au canton de Berne pour le souci que celui-ci nourrit de rester un canton multiculturel et ont marqué du sceau de la confiance l’avenir de notre beau Jura bernois.